• Le culte catholique a Bezonvaux du XVI au XVIII siècle

    Depuis 1540, Douaumont, Bezonvaux et Beaumont forment trois paroisses desservies par un seul curé, celui de Douaumont ; les deux derniers villages sont, du point de vue religieux, des annexes du premier.
    En 1624, un curé est nommé pour Bezonvaux et son annexe Beaumont. Au début du XVllle siècle, la population est moins nombreuse dans cette agglomération qu'à Beaumont. L'abbesse de Juvigny, collatrice de la cure et décimatrice des deux localités, donne son accord pour un transfert curial à Beaumont. Elle y fait construire un presbytère et Bezonvaux contribue à la dépense en payant l'aménagement d'une pièce pour le vicaire. Elle gardera longtemps l'appellation de « chambre de Bezonvaux ». Les curés de Beaumont ayant eu en charge Bezonvaux dans leur ministère sont Louis Léauté (1700-1703), Jean Bertholet (1703-1720), François Maclot (1720-1727), Charles Lamarche (1727-1776), Jean-François Décaut (1776-1783), Louis François (1783-1787) et Marie-Alexis Person (1787-1793).
    Une église aurait été construite à Bezonvaux au cours du XVllle siècle ; toutefois, ses caractéristiques sont inconnues.